HOPE - Agir pour la nature

Portrait 12 2019Ce dimanche, dans le cadre de nos publications Hope, c'est au tour de Frédéric Liégeois de s'exprimer. Les choses sont possibles autrement ! 

Comment vous est venue l’idée de créer le média Infogreen.lu "Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg" ? Et quelle était votre intention première ?

Personnellement, j’ai toujours été subjugué par la beauté de la Nature ! D’un point de vue professionnel, j’ai dirigé pendant une dizaine d’années une autre maison d’édition pour laquelle j’ai e.a. créé des dossiers qui avaient comme but d’insuffler la thématique du développement durable au sein de différents médias. J’ai ainsi pu créer un réseau d’entreprises et de contacts qui étaient déjà sensibles à ces sujets. En 2011, j’ai créé l’agence Picto Communication, avec comme intention de lancer des médias qui allaient faire de la sensibilisation sur les enjeux en rapport avec le développement durable au Luxembourg ; que ce soit vis-à-vis du secteur économique, des institutions publiques, ou encore des ONG’s. Et donc, l’idée, c’est de montrer qu’il existe des produits, des projets, des initiatives qui viennent de ces acteurs. Par-là, on les met en valeur et nous créons une passerelle vers un nouveau lectorat pour démontrer aux monteurs de projets qu’il existe une attente et une écoute pour ces sujets. Notre projet a fait boule de neige, si bien que depuis 2013-14, nous sommes rentrés dans une volonté de produire un contenu quotidien pour nos lecteurs et on s’est positionné comme premier média de l’information quotidienne sur des sujets en rapport avec le développement durable. Notre volonté est vraiment de faire de la sensibilisation pour passer à l’acte. Notre leitmotiv dès le départ c’est : Informer pour agir ! L’idée, c’est d’apporter des clés, des projets, etc. pour nous permettre à tous d’agir et d’aller plus loin en synergie avec l’ensemble des parties prenantes. Dans le cadre de nos initiatives, nous essayons d’aller au bout du bout de ce qui peut se faire ; que ce soit dans nos statuts, que ce soit dans les agréments, dans les obligations et en contrepartie, nous montons des projets économiquement viables, socialement responsables et écologiquement neutres. Pour donner un exemple, notre Magazine 4 x 3 est le seul média luxembourgeois à avoir l’agrément SIS (société d’impact sociétal) et à être déclaré d’utilité publique (comme les ONG’s) au Luxembourg, ce qui nous engage a reverser une part de nos bénéfices dans le projet pour renforcer la démarche de sensibilisation. L’année dernière, 20% du chiffre d’affaire du magazine ont été reversés aux ONG’s luxembourgeoises. C’est dans ce type de construction-là que nous voulons montrer qu’il y a une place et qu’il est possible de gagner sa vie en répondant à tous ces paramètres.

 

« Les gens ne semblent pas croire en un avenir heureux. Il est indispensable de ralentir la marche pour regarder la réalité d’une autre manière, recueillir les avancées positives durables. » Laudato Si, p. 114

Pensez-vous faire un travail d’éducation au développement durable et redonner espoir par vos articles et événements ? Quels sont les principaux défis que vous rencontrez au quotidien ?

 

Il y a des bonnes énergies un peu partout et nous avons tous en nous ces fameux deux loups qui se battent ; et, celui qui gagne est celui que nous nourrissons. Notre but est de fédérer les bonnes idées et de nourrir le bon loup qui est en chacun de nous. Les gens qui ne semblent pas croire en un avenir heureux et qui ne sont pas conscients qu’il est indispensable de ralentir la marche, moi, j’ai envie de leur répondre par une citation de Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». Il faut s’ancrer dans le présent, et l’avenir se construit aujourd’hui. Il faut certes tracer un axe avec des objectifs à atteindre, mais il faut se remonter les manches maintenant ! On a perdu 80% des insectes depuis 30 ans en Europe…On peut reconstruire tout ça en mettant en avant des initiatives, en évitant la critique et en fédérant les énergies. Chez Infogreen.lu, nous avons une stratégie « Bottom up » ; c’est-à-dire que nous allons partir de la base (les ONG’s, les entreprises, les communes) et on va faire pousser ce mouvement de sorte à ce que les décideurs politiques se rendent compte qu’il existe un mouvement de fond et qu’il l’accompagne. Nos principaux défis c’est de faire comprendre qu’il n’y a pas de petit pas et il faut tendre la main pour faire ensemble.

 

« L’Homme est l’espèce la plus insensée, il vénère un dieu invisible et massacre une nature visible ! Sans savoir que cette nature qu’il massacre est ce dieu invisible qu’il vénère ! »  Anonyme

Qu’est ce que cela vous inspire ?

 

Je pense que ce Dieu est un peu en chacun de nous, en chaque être vivant et il y a de la magie dans tout ça. Quand on voit la beauté de la Nature et du vivant en lui-même, l’humain y compris, on peut imaginer du divin dans tout ça. Il y a un auteur de BD assez connu dans la Grande Région, qui s’appelle René Hausman qui a écrit : « Lorsque, la hache à la main, le bûcheron a atteint la forêt, les arbres se disent : le manche est des nôtres ! » Donc, on utilise la Nature pour la détruire elle-même, mais la Nature a bon espoir de se dire qu’elle a des allié.e.s… Celui qui a la main sur la gâchette, a l’arme en main…! De plus en plus de voix s’élèvent pour qu’on pose enfin cette arme. Dans notre société de surconsommation, d’abus et de destructions en tous genres, il y a toujours une lumière et un espoir à garder. Le fin mot de mon message, c’est qu’il faut garder espoir, chaque jour.

 

Frédéric Liégeois

Fondateur et directeur de Infogreen.lu

 

 

 

Infogreen.lu en quelques chiffres :

170 partenaires tous secteurs confondus

1.000-1.500 visiteurs/ jour sur le site

45.000 abonnés sur les réseaux sociaux

4.000 abonnés de Newsletter / semaine 

Deux magazines :

Magazine Neo Mag, magazine institutionnel pour le secteur du bâtiment sous l’angle de la construction durable et de l’innovation.

Magazine 4 x 3 , magazine trimestriel qui est le seul média luxembourgeois à avoir l’agrément SIS

Evènements de speed meetings pour renforcer les synergies et les connections entre partenaires

Un programme de reforestation au Luxembourg

 


vertical 2021 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



Contact

partage.lu - Bridderlech Deelen
27, rue Michel Welter L-2730 Luxembourg
Tél. 26 842 650

logo fondation partage luxembourg Q

Copyright © Partage 2016

 Nos Partenaires 

 Cercle 2019 noir et blanc  CIDSE gray logo de base couleur positif rvb kierch nb votum logo300dpi gris INFOGREEN NB