Déclaration officielle de l’assemblée du projet de constitution de la conférence ecclésiale de l'Amazonie

BD Krahó jvalente MG 628829 juin 2020, en la solennité de Saint-Pierre et Saint-Paul

Les Pères du Synode pour l’Amazonie avaient proposé de "créer un organisme épiscopal qui promeuve la synodalité entre l'Église de la région pan-amazonienne, qui aide à délimiter le visage amazonien de l'Église et qui continue la tâche de trouver de nouveaux chemins pour la mission évangélisatrice" (DF, 115), à la demande du Pape François. 

Le pape, dans ses quatre rêves pour ce territoire et pour toute l'Église, exprimés dans son exhortation postsynodale "Chère Amazonie", souhaitait également "que les pasteurs, les hommes et les femmes consacrés et les fidèles laïcs de l'Amazonie s'engagent à la mettre en œuvre, (QA, 4). Tout ceci a trouvé une réponse dans l'Assemblée du projet de Constitution de la Conférence Ecclésiale de l'Amazonie qui s’est tenue virtuellement les 26 et 29 juin 2020. Cette Assemblée, réalisée de manière inédite par le biais de canaux numériques, était une nouveauté de l'Esprit, et fait partie de ce Kairos plein d'espoir qui poursuit le chemin synodal pour ouvrir de nouvelles voies pour l'Église et pour une écologie intégrale dans la région pan-amazonienne. C'est un signe très spécial que la naissance de cette Conférence Ecclésiale de l'Amazonie ait eu lieu en la fête de Saint Pierre et Saint Paul, comme un geste de leur vocation à affirmer l'identité de l'Eglise, de leur option prophétique et de leur vision missionnaire qui surgit comme un appel inévitable pour le temps présent. Créer notre Conférence en cette fête de notre Église est aussi un geste d'action de grâce pour le service du Saint-Père. C'est pourquoi nous considérons la naissance de cette Conférence ecclésiale comme un geste d'espoir, en collaboration avec le Magistère du Pape François, qui a accompagné de près tout ce processus. La composition de cette Assemblée reflète l'unité dans la diversité de notre Église et son appel à une synodalité toujours plus grande ; unité exprimée également par la présence inestimable et la compagnie permanente d'importants membres du Saint-Siège qui ressentent la proximité et la relation directe avec le Synode de l'Amazonie et avec la mission de l'Église sur ce territoire, qui continuera sans aucun doute à partir de leurs instances respectives à aider ces nouveaux chemins. Le vote sur le nom, après un profond discernement dans cette phase du processus : la Conférence Ecclésiale de l'Amazonie, et sur son identité, sa composition et son mode général de fonctionnement (statuts), ont été approuvés à l'unanimité dans les deux cas, par les membres votants. De même, c'est avec beaucoup d'espérance et de joie que nous partageons l'élection de Cardinal Claudio Hummes, OFM (Brésil), en tant que président ; de Mgr David Martínez de Aguirre, OP (Pérou), en tant que vice-président ; et d'autre part, pour le Comité exécutif Mgr. Eugenio Coter (Bolivie), en tant qu'évêque représentant les Conférences épiscopales du territoire amazonien, ainsi que les présidences des organismes ecclésiaux régionaux qui accompagneront ce processus de manière organique : CELAM, REPAM, CLAR et CÁRITAS ALyC ; ainsi que les 3 représentants des peuples originels désignés : Mme Patricia Gualinga du peuple Kichwa-Sarayakú (Équateur) ; Sœur Laura Vicuña Pereira du peuple Kariri (Brésil) ; et M. Delio Siticonatzi du peuple Asháninka (Pérou). En ces temps difficiles et exceptionnels pour l'humanité, où la pandémie du coronavirus touche fortement la région pan-amazonienne, et où les réalités de violence, d'exclusion et de mort contre le biome et les peuples qui l'habitent, appellent à une conversion intégrale urgente et imminente, la Conférence Ecclésiale de l'Amazonie veut être une bonne nouvelle et une réponse opportune aux cris des pauvres et de la Terre mère sœur. Elle souhaite devenir un canal efficace pour reprendre, à partir du territoire, nombre des propositions qui ont émergé de l'Assemblée spéciale du Synode des évêques pour la région panamazonienne, tenue en octobre 2019. Elle sera également un lien qui encourage d'autres réseaux et initiatives ecclésiaux et socio-environnementaux au niveau continental et international (cf. DF, 115). En communion ecclésiale, en la fête de saint Pierre et de saint Paul

FR. DECLARATION OFFICIELLE CONFÉRENCE ECCLÉSIALE DE LAMAZONIE

 

vertical

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



Contact

partage.lu - Bridderlech Deelen
27, rue Michel Welter L-2730 Luxembourg
Tél. 26 842 650

logo fondation partage luxembourg Q

Copyright © Partage 2016

 Nos Partenaires 

 Cercle 2019 noir et blanc  CIDSE gray logo de base couleur positif rvb kierch nb votum logo300dpi gris INFOGREEN NB