DSC 3894 basse def

Grâce à vos dons, l'Archana Women's Center a pu rebondir et rapidement apporter des solutions pragmatiques et ciblées afin d'aidetr la population sur place. 

Découvrez ci-dessous le témoignage de Thresiamma Mathews, Fondatrice et Directrice de l'Archana Women's Center

«  Avec plus de quatre cent mille cas signalés chaque jour (4.300 décès par jour), le nombre total de cas de Covid-19 en Inde a franchi la barre des 25 millions et le nombre de décès ne cesse d'augmenter (220.000). Au moment où nous écrivons cette note, de nombreuses régions de l'Inde sont sous confinement…

En Inde, la pandémie a creusé le fossé entre les sexes à un rythme alarmant ! Après la première vague de Covid- 19, la situation en Inde a commencé à s'améliorer lentement. De nombreuses ONG’s comme l’Archana Women’s Center ont aidé les femmes à devenir des entrepreneuses. Mais malheureusement, les signes de renouveau ont été atténués par la deuxième vague qui a sévèrement touché les zones urbaines et rurales et a fait plus de dégâts que prévu. L’Etat du Kerala connaît une intense deuxième vague qui déchire les zones rurales comme Kottayam et Ernakulam, les districts les plus touchés. L'hypothèse selon laquelle l'augmentation actuelle de l'infection est due à la transmission du virus d'une maison à l'autre incite les organismes locaux à sceller tous les points de sorte, dès que quelques cas sont détectés dans une zone.

 

Ainsi, de nombreuses parties du district sont totalement coupées du reste de la région.

Les gens sont confinés chez eux et il leur est difficile d'obtenir de l'aide.

La plupart des habitants des zones rurales sont des journaliers. De nombreuses femmes travaillent comme vendeuses dans les magasins voisins ou encore comme femmes au foyer et gagnent un revenu supplémentaire en cousant des robes pour leur voisinage immédiat. En raison du confinement, les bus ne circulent pas. Les gens ne peuvent donc pas aller travailler en dehors de leur région. Les magasins non alimentaires sont fermés et les vendeurs sans travail. Les travailleurs journaliers et les vendeurs en bord de route n'ont plus de revenus. La plupart des ménages du district traversent donc une période très difficile. Ceux qui ont été affectés par l'infection Covid-19 font face à une situation encore plus difficile, car ils sont confrontés à de graves problèmes de santé. Bien que le gouvernement et de nombreuses organisations distribuent des céréales alimentaires et d'autres produits d'épicerie, des médicaments et d'autres aides immédiates, la quantité n'est pas suffisante pour qu'une famille puisse survivre uniquement avec cela. Outre la propagation rapide du virus, le district et de nombreuses autres régions du Kerala ont récemment été confrontés à des pluies diluviennes, des cyclones et à des inondations inhabituelles qui ont entraîné l'évacuation de centaines de familles. De nombreuses fermes ont déjà été détruites …

La Commission nationale des femmes en Inde a également signalé une recrudescence des cas de violences conjugales. La force mentale et la perspicacité psychologique acquises grâce aux diverses formations et organisations communautaires facilitées par AWC, ont aidé des milliers de femmes à conduire leurs familles et leurs vies à travers les moments très éprouvants et difficiles sans céder à la pression croissante de la situatioon.

Nos équipes s'efforcent d'atteindre les familles touchées, de leur apporter un soutien alimentaire et nutritionnel et de leur fournir les conseils psychologiques et les rapports sociaux dont elles ont tant besoin. Beaucoup de projets ont dû être reportés et réorganises afin de répondre à  la situationWhatsApp Image 2020 09 21 at 07.45.17 actuelle. Alors que la pandémie emporte des vies partout, AWC a formé ses membres afin d’apporter  une  aide  immédiate là où les besoins se font sentir le plus. Plus de 70 volontaires sont inscrits pour s'engager au sein des communes et rendre des services directs selon les directives d'AWC. Certains d'entre eux servent dans la cuisine communautaire de chaque commune pour apporter de la nourriture aux familles touchées par la Covid-19. D'autres, sont chargés de fournir des provisions aux familles qui ne peuvent pas sortir ou aident à obtenir l'assistance médicale, en les mettant en contact avec le médecin, en achetant les médicaments et en les livrant à domicile.

Il n'est pas possible de donner du sang pendant un mois après avoir reçu le vaccin. C'est pourquoi le gouvernement de l'État a demandé l'aide d'organisations bénévoles pour collecter suffisamment de sang avant que les gens se fassent vacciner.

Dans la situation actuelle, il n'est pas possible de se rendre à l'hôpital pour donner du sang. Par conséquent, nous allons organiser des camps de don du sang dans 5 zones rurales du district de Kottayam avec le soutien de partage.lu. Chaque camp pourra accueillir 30 donneurs.

Nous avons également prévu de distribuer un kit médical d'urgence aux personnes positives à la Covid-19, qui suivent un traitement à domicile. 300 familles des membres des groupes d’action communautaire suivent un traitement à domicile. Sur ces familles, 100 sont en dessous du seuil de pauvreté et n'ont aucun moyen d'acheter un tel kit pour le traitement. Le kit contient un thermomètre, un oxymètre, des comprimés de paracétamol, des comprimés de vitamine C et B, des Dolo 650, un sirop contre la toux, un masque chirurgical, un masque en tissu, un désinfectant et des gants.

 

Un service d'assistance Covid-19, soutenu par 10 volontaires, est organisé dans un quartier de la municipalité d'Ettumanoor.

 

Les services offerts sont les suivants :

  • Service de conseil pour les personnes positives et les personnes en quarantaine à domicile.
  • Suivi régulier et évaluation de leur état de santé, y compris de leur taux d'oxygène.
  • Mise à disposition d'oxygène si nécessaire.
  • Mise en place d'un service médical ou ambulancier pour les personnes en situation d'urgence.BLOOD DONATION CAMP
  • Organiser une consultation en ligne avec un médecin si nécessaire.
  • Organiser l’approvisionnent de besoins de base tels que les médicaments ou les produits d'épicerie à domicile.
  • Organiser le prélèvement d'échantillons pour les tests à domicile.
  • Aider tous les membres de la circonscription municipale à s'inscrire en ligne pour recevoir le vaccin contre la Covid-19. Une fois que le résultat de leur test est négatif, les personnes guéries ne trouvent pas de travail et ne sont pas acceptées par la société, car elles sont toujours considérées comme des porteuses du Covid-19.

 

Les travailleurs journaliers, les mères qui allaitent et les personnes âgées n'ont donc aucune possibilité d'obtenir des aliments nutritifs pour améliorer leur immunité. Notre intervention dans ce domaine aidera les travailleurs journaliers à améliorer leur immunité à travers un kit alimentaire comprenant 10 articles aidera à améliorer l'immunité. Nous avons prévu de distribuer 100 kits alimentaires pour les pauvres, en particulier les femmes et les personnes âgées.

 

Afin d'atténuer la souffrance causée suite à la perte d'emploi et de revenus et en raison de l'impératif du lockdown, nous avons dentifié 100 familles les plus nécessiteuses pour leur donner 25 poules pondeuses de 4 mois avec des cages. Les poules commenceront à pondre des œufs d'ici trois semaines et constitueront des sources de revenus à domicile pour les familles confinées et sans source de revenus régulière.

 

KIT DISTRIBUTIONUne autre mesure prise pour aider les personnes touchées par la Covid-19 est la production alimentaire à domicile à travers la culture de légumes. Du matériel de plantation et des sacs de culture sont fournis à 100 familles nécessiteuses avec un système d'irrigation à mèche. Chaque famille s'occupera de 25 unités de ce type, comprenant des haricots, des gombos, des courges, des aubergines et des piments verts. Encore un petit pas pour assurer la sécurité alimentaire en période difficile !

 

Bien que les temps soient très durs et difficiles pour nous toutes et tous, nous, à l’Archana Women’s Center, travaillons à plein régime, en partie de chez nous et en partie sur le terrain afin de soulager les souffrances de notre peuple, en particulier les membres des groupes d’action communautaires et leurs familles. En collaboration avec partage.lu, vous, généreux donateurs et le gouvernement du Luxembourg, nous apportons une touche de guérison et d'attention à nos concitoyens et en particulier, aux femmes. Dans notre manière humble, mais forte et engagée de rendre des services, nous essayons d'être les mains et le cœur de Dieu pour notre peuple. Merci pour votre aide et partenariat. »

 

Avec toute ma gratitude

 


vertical 2021 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



Contact

partage.lu - Bridderlech Deelen
27, rue Michel Welter L-2730 Luxembourg
Tél. 26 842 650

logo fondation partage luxembourg Q

Copyright © Partage 2016

 Nos Partenaires 

 Cercle 2019 noir et blanc  CIDSE gray logo de base couleur positif rvb kierch nb votum logo300dpi gris INFOGREEN NB