Le rapport de la commission d'enquête sur le Burundi publié

Le Conseil des Droits de l'Homme de l'UNO vient de publier le rapport de la Commission d'enquête sur le Burundi.

 

Le résumé du rapport affirme que « la Commission est en mesure de confirmer la persistance d'exécutions extrajudiciaires, d'arrestations et de détentions arbitraires, de disparitions forcées, de tortures et traitements cruels, inhumains ou dégradants, et de violences sexuelles depuis avril 2015 au Burundi. La plupart de ces violations ont été commises par des membres du service national de renseignement, de la police, de l'arméee et de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, communément appelés les Imbonerakure. La Commission souligne l'ampleur et la gravité des violations documentées qui ont entraîné, dans plusieurs cas, de sérieuses séquelles physiques et psychologiques pour les victimes. Des atteintes aux droits de l'homme ont également été commises par des groupes armés d'opposition, mais celles-ci se sont avérées difficiles à documenter.

La Commission a des motifs raisonnables de croire que des crimes contre l'humanité ont été commis depuis avril 2015 au Burundi.

Sans une volonté réelle des autorités burundaises de lutter contre l'impunité et de garantir l'indépendance d'un système judiciaire, les auteurs de ces crimes resteront impunis. La Commission demande donc à la Cour pénale internationale d'ouvrir dans les plus brefs délais une enquête sur la situation au Burundi depuis avril 2015.»

Le rapport a été discuté à l'assemblée nationale du Burundi. Sa réception différait selon les députés. Les uns l'appelaient un rapport mensonger, affirmaient que c'était le UNHCR qui payait les gens pour fuir le Burundi et annonçaient leur volonté de créer une commission d'enquête propre. D'autres confirmaient connaître eux-mêmes des victimes de disparitions forcées et appelaient leurs confrères à ouvrir les yeux sur la réelle situation au Burundi.

Affaire à suivre. Si vous souhaitez lire le rapport en entier, vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien du Haut Commisariat des Droits de l'Homme de l'ONU.

Si vous souhaitez suivre l'actualité au Burundi, nous vous recommandons l'émission quotidienne de la Radio Publique Africaine: Humura Burundi.

 

Povo Apinajé CIMI slide

Où acheter le café AMARA?

 Commander le café (à partir de 4 kg)

amara kaffi final front web slide

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



Contact

partage.lu - Bridderlech Deelen
27, rue Michel Welter L-2730 Luxembourg
Tél. 26 842 650

logo fondation partage luxembourg Q

Copyright © Partage 2016

 Nos Partenaires 

 Cercle 2019 noir et blanc  CIDSE gray logo de base couleur positif rvb kierch nb votum logo300dpi gris INFOGREEN NB